Les Organisations post-modernes (1)

Articles / Psychologie sociale

La post-modernité est un mouvement culturel qui commence à prendre forme dans  les années 70 au Xxeme siècle. Cela a ëté une réponse au changement de paradigme que certains auteurs tels que Gilles Deleuze, Jacques Lacan, Michel Foucault, Jacques Derrida ou Alain Baidou, entre autres, préconisèrent.

Pour les auteurs cités, l' hégémonie industrielle cesserait bientôt de l'être pour faire place à celle des services. L'ère de l'information s'imposerait et l'objet technologique serait le nouveau gadget, le nouvel espoir futur. La post-modernité en finit avec les bases du paradygme précédent, survenant après la révolution industrielle. Un monde dont les idéaux étaient l'ordre, la prévision, la forme linéaire du rapport de cause à effet. Un monde alors sans surprises, qui a pleine confiance en la raison et en l'idée de progrès.

 “Les Temps modernes”, film écrit, dirigé et interprété par Charles Chaplin en 1936 avance vers la post-modernité, montrant avec humour les failles du système de production. L'ouvrier aliéné se libère de la chaîne monotone et répétitive pour laquelle  il avait été préparé. Il s'esquive du système, c'est un contre-révolutionnaire sans pétentions qui se sent libéré paradoxalement quand il termine un séjour en prison.

La post-modernité est le revers de la modernité. A partir de la dégénérescence de l'ère  industrielle, on ouvre un nouveau chapitre où l' incertain, l' imprévisible et l'hasardeux vont constituer les bases du système économique et social.

Dans le monde post-moderne, il n'y a pas d'unité, il n' y a pas une histoire qui oriente, on admet de multiples interprétations parce qu' il n' y a pas qu'une seule réalité. De ce fait, on accentue l'individualisme et même le paroxisme. Et on accepte la différence, tout en reconnaissant les minorités parce qu'il n' y a pas qu'une seule vérité . La réalité est une valeur changeante, relative. Le prolétariat, comme on l'entendait dans la lignée moderne, se transforme en de nouvelles classes sociales à la structure d'un pouvoir plus horizontal. Les professions libérales, les techniciens, les scientifiques et les employés vont configurer un nouveau tissu social. L'homme, qui vivait pour produire dans la modernité, va vivre à l'ère post-moderne pour consommer.